Bio en Francais

Franco-américaine née à New-York mais ayant grandi à Paris, Béatrice Rosen mène depuis plusieurs années une carrière des deux côtés de l’Atlantique.

Remarquée en 2008 dans le rôle de Natasha, jeune ballerine et petite amie de Batman dans The Dark Knight de Christopher Nolan (3e film le plus lucratif de l’histoire du cinéma derrière Avatar et Titanic avec plus d’un milliard de $), c’est 2012, le film événement de Roland Emmerich, qui la révèle au grand public en 2009. Béatrice y interprète, aux côtés de John Cusack et Amanda Peet, une jeune russe prénommée Tamara qui est confrontée, comme tout le genre humain, aux déluges de l’Apocalypse… 2012 a réalisé des scores titanesques – plus de 250 millions de $ de recettes dans le monde! – et a même pulvérisé des records d’entrées dans certains pays (Chine, Russie…).

Depuis le début de l’année 2010, Béatrice Rosen, succédant à Isabelle Adjani ou encore Carla Bruni, incarne la « French légèreté » de la prestigieuse maison Lancel : elle est l’Ambassadrice « ingénue, espiègle et glamour » de la marque pour le monde entier.

Après en avoir tourné le pilote au mois d’avril l’an dernier, Béatrice Rosen est au générique de la série de NBC Harry’s law, créée par David E. Kelley (Ally Mc Beal, Boston Legal…) donnant ainsi la réplique à l’actrice oscarisée Kathy Bates. Elle a également dernièrement joué Arielle Goodman dans un épisode de la série 100 questions réalisé par Alex Hard- castle, toujours pour NBC, et dans un épisode de la série Nikita.

2011 est une année chargée puisque la comédienne vient de terminer au Maroc le tournage du premier long métrage de Sébastien Rossi intitulé Road Nine et qu’elle sera sur scène, à Paris et en province, pour jouer aux côtés de Bernard Tapie dans la pièce de Eric Assous, mise en scène par Jean-Luc Moreau, Les Montagnes Russes.

Sont également en projet pour cette année, le tournage d’un film « indépendant » aux Etats-Unis, realise par Jean Veber, des apparitions dans des series americaines comme Nikita ou New-York District, ainsi qu’ un album dont l’enregistrement aura lieu en France au printemps…

Béatrice Rosen, née d’une famille aux origines culturelles, ethniques et religieuses multiples, a débuté sa carrière en France : après avoir été sélectionnée en tant que jeune talent de l’Adami au Festival de Cannes, elle a joué dans Under- cover (court-métrage primé en 2002 au Festival de Montréal), et dans de nombreux téléfilms et séries tels que Le Bleu de l’Océan, Le Grand patron, Le Fil du rasoir… Au cinéma, elle est apparue entre autres dans Bienvenue chez les Rozes réalisé par Francis Palluau, Cravate club réalisé par Frédéric Jardin ou encore Le Ciel, les oiseaux et ta mère de Djamel Bensalah.

La comédienne a également beaucoup tourné pour la télévision aux Etats-Unis, notamment pour la Warner (Smallville, Charmed), la Fox (North shore, Quintuplets) ou encore Paramount-UPN (Cuts) , en tant que personnage récurrent ou guest.

Menant toujours une carrière internationale, Béatrice travaille également très tôt en Angleterre (Sharpe’s peril réalisé par Tom Clegg, 2x90mn pour la BBC, aux côtés de Sean Bean) ou encore en Italie (In punta di cuore – Sur la pointe du coeur de Francesco Massaro aux côtés de Maria-Grazia Cuccinotta)…

En 2009, elle a enregistré un duo Sensiblement modifiés avec Stanislas (chanson présente sur l’album du chanteur inti- tulé Carnets de Vigie). Elle donne également la réplique à Stanislas dans le clip Fou d’elle, premier extrait de son album. Nous l’avons également vue la même année dans le film britannique The big I am de Nic Auerbach notamment aux côtés de Michael Madsen.

Advertisements
%d bloggers like this: